Tribune : Mobilité : une Métropole engagée pour la qualité de l’air

 

Guillaume LISSY
Président du groupe PASC


Alors que la France a été renvoyée devant la cours de justice de l’UE, la Métropole s’engage pour une politique de mobilité globale, pour faciliter les déplacements et lutter contre la pollution.
De nombreux chantiers ont été entrepris depuis 2014 pour fluidifier la circulation : extension de l’offre de bus et de tram, projet de Métrocâble, renforcement des zones de cheminements piétons, déploiement des parkings-relais, de l’auto-partage, de bornes pour véhicules électriques, sans oublier le réaménagement de l’A480-Rondeau ou encore de Chronovélo pour tripler l’usage du cycle. L’adoption du plan de déplacement urbain sera également un moyen de répondre concrètement aux défis qui nous sont imposés. À l’heure où la pollution entraîne sur notre territoire un décès tous les trois jours, l’enjeu de nos actions est bien d’accompagner les changements de comportements et de développer une mobilité non punitive au service de la qualité de l’air et donc de la qualité de vie des métropolitains.