Conseil du 2 février : Laurent Thoviste répond à Jean-Damien Mermillod Blondin